Gestion collective

Radoslav Radev, Responsable de la gestion obligataire chez UBS La Maison de Gestion, fait le point en ce dernier trimestre de l'année :

  • Après la résurgence des cas de Covid et les nouvelles restrictions qui ont pesé sur les marchés financiers, retour de l'appétit pour les actifs risqués après les élections américaines et l'annonce d'un vaccin
  • En matière de thématiques, une attention toute particulière est portée au niveau macro sur l'agenda très riche – Brexit, plans de relance européens et américains – et au niveau micro sur les résultats d'entreprise en baisse, à des niveaux néanmoins plus élevés qu'attendus ainsi qu'une décélération des défauts
  • Année record en matière de nouvelles émissions, avec un marché des dettes qui a permis aux entreprises de repousser leur besoin de financement. Nous constatons une normalisation sur le marché obligataire et privilégions toujours des thèmes qui nous paraissent intéressants : comme certains segments du marché du High Yield, de la subordonnée bancaire, ainsi que de la dette convertible...

« Nous restons constructifs sur le marché du crédit et préservons une approche sélective dans la recherche de rendement dans toutes nos solutions obligataires »


Articles similaires

Bienvenue sur le site UBS La Maison de Gestion.
Nous avons recours aux cookies pour garantir la sécurité, les performances du site, obtenir des statistiques de fréquentations.
Pour plus d'informations sur les cookies, veuillez cliquez ici.
Notice d'information